Mandela – Un long chemin vers la liberté

Publicités

Le vrai visage du FN

Quelques militants fanatiques créent plusieurs comptes internet et sont très actifs dans la diffusion de la propagande mensongère et haineuse du FN. Ça marche plutôt pas mal, à vrai dire, vu le niveau très bas de connaissances politiques des gens. Mais un travail de vérité est nécessaire pour que les gens, qui ont la chance de pouvoir voter car on est (encore) en démocratie, sachent de quoi il en retourne. Alors :

1. www.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2014-03/vraifaux-fn-hd_2014-03-05_16-07-25_544.pdf (en appuyant cela télécharge un pdf fait par la CFDT)

2. leplus.nouvelobs.com/contribution/1145554-progression-du-front-national-les-5-mensonges-du-programme-de-marine-le-pen.html

3. blogs.mediapart.fr/blog/lilith13/050612/les-condamantions-et-mises-en-examen-du-front-national-et-de-ses-membres

Et pourtant…

Vous avez aimé leur style littéraire, ils et elles vous ont fait rêver. Leurs noms sont William Shakespeare, Oscar Wilde, Louis Aragon ou bien Paul Verlaine. Leurs noms sont George Sand, Virginia Woolf ou bien Colette. Ils et elles étaient bisexuels, bisexuelles, homosexuels et homosexuelles. Et pourtant vous êtes homophobe.

Vous avez aimé leurs chansons qui vous ont fait vibrer. Leurs noms sont Whitney Houston, Mariah Carey, Cesaria Evora, Édith Piaf ou Patricia Kaas. Et pourtant vous êtes sexiste.

Vous avez aimé leur humour et ils vous ont offert des moments de détente. Leurs noms sont Gad Elmaleh, Pascal Légitimus, Jamel Debbouze ou Coluche. Et pourtant vous êtes raciste.

Vous avez pleuré de joie ou de tristesse en lisant leurs histoires ou en les côtoyant. Leurs noms sont Bambi, Némo, Tom et Jerry, Caliméro ou bien Médor, Margueritte ou Tigrou. Et pourtant vous êtes spéciste.

Dites-moi, vous ne trouvez pas qu’il y a une incohérence logique là-dedans ?

« C’est moi qui vais faire la loi ! »

Quel enfant ou adolescent ne s’est un jour révolté contre une injustice (réelle ou imaginée) qu’il avait subie ? Qui n’a pas un jour rêvé, enfant ou adolescent, de « faire la loi » pour qu’elle corresponde à ses volontés et intérêts ou pour qu’elle soit plus juste ? Mais voilà qu’il suffit de s’appeler Léonarda et d’être du Kosovo pour que cette phrase prononcée par une adolescente de 15 ans dans une situation sûrement très difficile soit prétexte au racisme de bas étage (non pas qu’il y en ait un plus élevé car le racisme, raffiné ou vulgaire, procède de la même mentalité médiocre) qui déferle sur internet. Où sont votre esprit critique, votre retenue et votre maîtrise de vous-mêmes, braves gens ? Pensez-vous être originaux à être des milliers de petites mains déversant devant un écran une haine irrationnelle contre une enfant ? Pensez-vous faire honneur à la France ou à votre intelligence avec vos appels au meurtre, à la violence ou au rejet d’une enfant ? Pensez-vous tout court ?

Racistes de tous les pays, vous ne pourrez pas vous unir !

Si je suis humaniste, anti-sexiste, végan ou bien écolo, je peux m’unir à toutes les personnes sur cette Terre qui le sont aussi. Je peux m’unir à elles sur ce sujet. Je peux même m’unir à d’autres gens comme moi si je suis homophobe, sexiste ou spéciste. Et cela, quelle que soit la nationalité de ces gens. Mais les racistes, eux, ne sont même pas foutus de s’unir entre eux. Un raciste Français devrait partager le même combat qu’un raciste Marocain ou Chinois. Mais non ! ils se détestent par cela même qu’ils sont racistes ! En gros, le raciste n’aime pas les racistes qui ne sont pas de sa nationalité. Ce qui n’est pas le cas des gens cités au début. C’est pourquoi les racistes seront toujours minoritaires et assez impuissants sur la Terre : ils sont nombreux mais tellement incohérents qu’ils ne peuvent pas s’unir entre eux. Le raciste est une personne seule, au fond. Alors je vous dis, choisissez un combat où vous pourrez, un jour, être majoritaires car là vous choisissez un combat perdu d’avance. Pardon, mais c’est un peu ridicule, non ?

Analogie et discriminations

Si un Français affirme que les étrangers ne devraient pas avoir les mêmes droits que les Français, on appelle cela du racisme.

Si un homme affirme que les femmes ne devraient pas avoir les mêmes droits que les hommes, on appelle cela du sexisme.

Si un humain affirme que les non-humains ne devraient pas avoir les mêmes droits que les humains, on appelle cela du spécisme.

Mais si un hétérosexuel affirme que les homosexuels ne devraient pas avoir les mêmes droits que les hétérosexuels, on appelle cela une « opinion », de la « liberté d’expression », de la « défense des enfants » etc. Par quel miracle de logique celui qui a pratiquement les mêmes idées que les racistes, les sexistes et les spécistes ne serait-il pas homophobe ? Qu’est-ce que l’homophobie sinon le fait d’affirmer que les homosexuels ne devraient pas avoir les mêmes droits que les hétérosexuels ? L’analogie devrait fonctionner dans ce cas : les racistes, les sexistes, les spécistes et les homophobes ont le même fonctionnement : ce qui n’est (soi-disant) pas comme moi est inférieur. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Soit on l’avoue soit on se tait mais on ne peut et adopter l’attitude et lui donner un autre nom. Appelons un homophobe un homophobe.