Il faut donner la fessée à Vallaud-Belkacem

Si la fessée est capable, par miracle, d’éduquer les enfants et de corriger leurs erreurs, elle doit fonctionner aussi pour les adultes, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas. C’est pourquoi je propose que Vallaud-Belkacem se prenne une fessée à chaque fois qu’elle fait une erreur qu’un adulte qui a autorité sur elle considère comme grave. Ah mais mince, la violence envers les adultes (femmes ou hommes) est interdite et Vallaud-Belkacem compte bien qu’elle le reste. Par contre, la violence physique envers des êtres plus vulnérables que les adultes, les enfants, n’est pas interdite et est même recommandée par celle qui donne des fessées à ses enfants. De plus, elle ne pense pas que la loi doive se mêler de la protection des enfants. Non, la loi ne doit s’occuper que des intérêts de ceux qui la votent, les adultes. Comme ils n’ont pas le droit de vote, les enfants doivent subir les corrections des adultes. Ça les aidera sûrement à grandir et ça aidera sûrement la société à être moins violente…

L’autorité, la vraie, n’est pas violente, elle est ferme, certes, mais douce, comme une main de fer dans un gant de velours. L’autorité parentale doit protéger les enfants et non pas leur faire peur ou leur faire violence. Frapper un enfant c’est lui transmettre l’idée que si on ne s’entend pas c’est le plus fort qui gagne. Belle mentalité, effectivement.

La vidéo :

Et ici un article qui pourrait aider Vallaud-Belkacem à évoluer du stade primitif à une vraie approche éducative : http://lesvendredisintellos.com/2014/05/02/sans-fessee-comment-faire-2/

« C’est moi qui vais faire la loi ! »

Quel enfant ou adolescent ne s’est un jour révolté contre une injustice (réelle ou imaginée) qu’il avait subie ? Qui n’a pas un jour rêvé, enfant ou adolescent, de « faire la loi » pour qu’elle corresponde à ses volontés et intérêts ou pour qu’elle soit plus juste ? Mais voilà qu’il suffit de s’appeler Léonarda et d’être du Kosovo pour que cette phrase prononcée par une adolescente de 15 ans dans une situation sûrement très difficile soit prétexte au racisme de bas étage (non pas qu’il y en ait un plus élevé car le racisme, raffiné ou vulgaire, procède de la même mentalité médiocre) qui déferle sur internet. Où sont votre esprit critique, votre retenue et votre maîtrise de vous-mêmes, braves gens ? Pensez-vous être originaux à être des milliers de petites mains déversant devant un écran une haine irrationnelle contre une enfant ? Pensez-vous faire honneur à la France ou à votre intelligence avec vos appels au meurtre, à la violence ou au rejet d’une enfant ? Pensez-vous tout court ?

Zoophilie ? oh non ! Zoophagie ? oh oui !

Zoophilie : amour excessif des animaux qui porte souvent à avoir des relations sexuelles avec ceux-ci.

Zoophagie : régime alimentaire basé sur la consommation d’animaux.

Notre société punit (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006418952&cidTexte=LEGITEXT000006070719) les relations sexuelles avec un animal car elle part du principe que celui-ci n’est pas consentant. Le viol qu’il subirait ainsi lui serait nuisible et le législateur veut l’en protéger. Et le législateur a raison car nous ne pouvons en aucun cas nous assurer du consentement de l’animal en question.

Notre société, par contre, ne punit pas la zoophagie qui consiste à enfermer, exploiter et tuer des animaux pour manger leur cadavre. Ainsi, pour le législateur il est plus grave de violer un animal que de le tuer. « Tuez les animaux mais de grâce ne les violez pas ! » semble nous dire la loi. Et, en écho à la loi, beaucoup de nos concitoyens se sentent absolument choqués par le viol d’un animal mais nullement choqués par le meurtre de celui-ci. Or, dans les deux cas, l’animal en question est une victime. Mais, diront les zoophages, nous c’est pour manger, on a besoin de manger. Certes, mais le violeur aussi a besoin de relations sexuelles, c’est son droit. Le fait est que et les uns et les autres peuvent vivre autrement et peuvent s’empêcher de nuire aux animaux.

Dans les affaires humaines, on trouve plus grave de tuer quelqu’un que de le violer. Pourquoi est-ce différent quant aux autres animaux ? Leur vie n’a-t-elle aucune valeur ? Pourquoi quelqu’un qui fait tuer des millions d’animaux par an n’encourt-il aucune peine alors que quelqu’un qui viole un seul risque de se retrouver en prison ? Mieux : pourquoi un esclavagiste (lisez éleveur) qui viole le mouton avant de le tuer et le manger n’est-il inquiété que pour le viol mais nullement pour le meurtre ? Il faudra arrêter l’hypocrisie : il est grave de violer un animal. Il est au moins tout aussi grave de le tuer gratuitement (sauf légitime défense). Que le législateur fasse son travail jusqu’au bout !

Pourquoi je suis contre la loi sur le mariage homo

1. Parce que cette loi nie l’altérité. Cette qualité est importante pour les enfants car c’est ainsi qu’ils découvrent les différences dans notre monde. Papa pénis et maman vagin peuvent ainsi aider l’enfant à faire face à la diversité du monde et à ne pas confondre les gens. Alors que papa pénis et papa pénis ou maman vagin et maman vagin sont des personnes indistinctes, identiques puisqu’ayant le même sexe et l’enfant risque de les confondre ce qui pourrait fortement le perturber. Je préconise même, pour mieux montrer l’altérité aux enfants, que les papas pénis et les maman vagin ne mettent plus de vêtements en la présence de leurs enfants, comme ça, aucun risque de confusion et l’enfant grandira heureux et épanoui.

2. Parce que cette loi nie l’importance du couple pénis/vagin dans l’éducation. En effet, ce qui aide un enfant à grandir c’est de savoir que papa a un pénis et que maman a un vagin. C’est pourquoi, quand on parle à l’enfant c’est préférable de lui dire : « si tu ne fais pas ça, le pénis de papa (ou le vagin de maman) sera fâché », « donne la main au pénis de papa avant de traverser la rue », « si quelque chose te chagrine, les lèvres du vagin de maman te serreront très fort et ta souffrance passera », « si tu es fatigué, tu pourras monter sur le pénis de papa », « si tu as des doutes, demande des conseils au vagin de maman » et ainsi de suite. Un couple pénis/pénis ou vagin/vagin sera de facto amputé d’une grande partie des compétences éducatives puisque le pénis et le vagin ont des caractères et des caractéristiques différents, par exemple on peut difficilement donner la main à un vagin ou avoir un câlin de la part d’un pénis. Ainsi, dans un couple homosexuel, l’enfant ne connaîtra qu’une éducation pénis ou qu’une éducation vagin, ce qui lui restreindra clairement sa vision du monde.

3. Parce que cette loi nie la biologie. Le gouvernement et le lobby homosexuel veulent nous faire croire que les enfants ne naissent pas d’un homme et d’une femme. C’est une négation inacceptable de la nature.

4. Parce que cette loi conduira à la GPA (gestation pour autrui). Comme les hommes ne peuvent pas avoir d’enfants, certains couples voudront évidemment en faire faire, de même que les couples hétérosexuels stériles qui ont tous recours à la GPA. Le marché des fabricants d’enfants est juteux et comme les homosexuels sont tous riches (la plupart sont des stars de la chanson, du cinéma, de la littérature…), rien ne pourra leur résister.

5. Parce que cette loi porte atteinte à notre humanité. Avec l’avènement de cette loi, l’humanité de la plupart des humains se volatilisera en plein de tessons roses. C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé dans tous les pays qui l’ont votée, les gens sont devenus des zombies, ils n’ont plus aucun sens moral, forniquent en public, ne tiennent plus la porte aux autres, n’enlèvent plus le chapeau à l’intérieur et crachent par terre.

6. Parce que cette loi anéantira nos belles familles traditionnelles. La famille, en France c’est sacré, c’est un espace d’honnêteté, de partage, de fidélité, de solidarité et d’amour. Ainsi les hétérosexuels ne mentent jamais, ne volent jamais, ne trompent jamais, rendent toujours service et ne font jamais de mal à leurs enfants. Par opposition, on sait que les homosexuels sont volages, faux, obsédés sexuels (souvent pédophiles). Il est inadmissible de corrompre ainsi une institution respectable, la famille, qui tire aussi sa valeur de sa longévité. Effectivement, si la famille hétérosexuelle n’était pas une bonne chose, pourquoi aurait-elle été adoptée depuis si longtemps ? Par extension, tout ce qui dure depuis longtemps est une bonne chose : on peut donc y inscrire la corrida, les mutilations sexuelles, la domination, la délinquance et ainsi de suite.

7. Parce que des esprits sensibles (comme certaines personnes de droite) pourraient être choqués par la vue de deux homosexuels franchir la porte des Mairies, des endroits respectables puisque détenus par des hétérosexuels.

8. Parce que les homosexuels font du prosélytisme et veulent recruter dans leur secte. Nos jeunes, si purs, si innocents, risquent de se faire corrompre par ces gens à l’esprit tordu. Non à l’homosexualisation des mœurs !

9. Parce que cette loi ouvrirait la voie à toutes sortes de comportements, les uns plus libérés que les autres. On exigerait ainsi de se marier avec son chien, son ordinateur, sa haie voire même son enfant ou son cousin (sa cousine).

10. Parce que la généralisation de l’homosexualité (et on sait qu’elle s’attrape par le toucher !) conduirait à l’extinction de l’humanité. Avec des homosexuels partout, qui ferait les enfants, gros malins ???

11. Parce que cette loi accroîtra le Sida, que seuls les homosexuels peuvent répandre.

12. Parce que cette loi affaiblirait l’espèce humaine, les homosexuels étant tous des tapettes…

13. Parce que cette loi a comme conséquence la réécriture du Code civil qui entraînera, bien évidemment, un gaspillage énorme de papier, d’encre etc. Ce n’est pas du tout écologique. De plus, cette loi oblige les gens à aller manifester, ce qui augmente les transports et les dépenses : plus de pollution et moins d’argent pour les familles hétérosexuelles de droite qui, fait bien connu, sont souvent déjà pauvres.

14. Parce que cette loi rendrait tristes des millions de gens dans le pays. Au moment où le moral des Français est au plus bas, nul besoin d’une autre souffrance.

15. Parce que pendant ce temps-là on ne s’occupe pas du chômage, que les familles hétérosexuelles de droite subissent de plein fouet (c’est d’ailleurs pourquoi elles peuvent manifester toutes les semaines, parce qu’elles n’ont pas de travail). Et il est bien connu que si on s’occupe d’un sujet, il n’y a personne d’autre pour s’occuper d’un autre sujet : le gouvernement est monotâche, il ne peut être sur plusieurs fronts en même temps.

16. Parce que cette loi déplaît à Dieu et s’il y a bien quelqu’un avec qui il ne faut pas se fâcher c’est bien lui. Il faut d’abord avoir peur de Dieu et ensuite des homosexuels, mais le gouvernement terrestre est lâche et ne voit que par les prochaines élections…

17. Parce que cette loi nie la fonction reproductrice du mariage : les hétérosexuels ne se marient que pour faire des enfants, n’utilisent jamais de préservatif ou une quelconque contraception, pas même de coitus interruptus ni, mon Dieu, des pratiques dégradantes comme la fellation, le cunnilingus ou la sodomie ! Oh non, ces pratiques dégénérées sont réservées aux homosexuels. De plus, les hétérosexuels ne se masturbent jamais car qu’est-ce que la masturbation sinon de l’homosexualité avec soi-même ?

Etc., etc., etc. …

Soyez heureux, soyez hétéreux !

Amen !