Vivre avec sagesse

Le monde manque de sagesse. Celle-ci n’est pas la sagesse qu’on demande aux enfants quand on leur dit « Sois sage » c’est à dire « Écoute les adultes sans riposter et soumets-toi à toutes leurs exigences » mais, dans un sens, tout le contraire.

Vivre avec sagesse c’est tenter de se rapprocher de l’essence des choses, de l’essence de la morale, de l’essence de la vérité.

Vivre avec sagesse c’est porter une constante et profonde attention au monde qui nous entoure dans l’intention de ne pas nuire, d’abord et de faire le bien, ensuite.

Vivre avec sagesse ce n’est pas vivre avec ascétisme. La sagesse n’est pas privation, elle est libération. Quand elle exige une privation, celle-ci n’est pas un bien qu’on s’interdit mais une injustice qu’on se refuse. Et celui qui se refuse d’être injuste, celui qui se refuse de céder à ses penchants destructeurs, est en effet plus libre que celui qui y cède.

Vivre avec sagesse ce n’est pas être taciturne. Le rire, le vrai, est sage car il est le fruit de l’innocence. La moquerie, elle, est faute morale.

Vivre avec sagesse ce n’est pas vivre en solitaire, mais, tout au contraire, se confronter au monde car la sagesse est un rapport entre soi et le monde.

Vivre avec sagesse n’exige pas d’être savant. Il ne faut pas confondre la sagesse et la culture puisque la seconde n’est pas indispensable à la première et la première est possible sans la seconde.

Vivre avec sagesse ne demande pas d’être vieux. Le jeune peut être sage car la sagesse ne s’acquiert pas avec les années mais grâce à la volonté.

La sagesse n’est pas pacifisme absolu et non-violence extrême. Elle doit savoir faire un juste usage de la force dans la défense des innocents et des vulnérables.

Vivre avec sagesse ce n’est pas vivre avec mollesse. Le sage doit être ferme et doux, tel une main de fer dans un gant de velours.

Vivre avec sagesse ce n’est pas être conformiste mais véritablement rebelle. Et être rebelle ce n’est pas être colérique et incontrôlable. Le vrai rebelle est sage en cela qu’il n’utilise pas la violence mais sa force de caractère.

Vivre avec sagesse doit être l’apanage de tous car la sagesse n’est réservée à personne en particulier.

Vivre avec sagesse c’est avoir une vue large et précise tout à la fois.

Vivre avec sagesse c’est véritablement vivre. Ceux qui manquent de sagesse manquent aussi la profondeur de la vie car ils courent après des ombres.

Vivre avec sagesse c’est rechercher l’être et non le paraître.

Vivre avec sagesse c’est préférer l’amour à la haine, la réflexion au préjugé, le calme à la colère, le partage à l’accumulation, la main tendue au poing serré, le regard direct au regard fuyant, le fond à la forme, l’autocritique à la critique, l’amour de soi à l’amour-propre, la modestie à l’arrogance.

Vivre avec sagesse c’est des fois accepter son ignorance et son insuffisance.

Vivre avec sagesse c’est constamment rechercher la sagesse.

Le monde a besoin de sagesse.

Publicités

Quel est votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s